Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

1er jour : Paris-Nice

Aperçus de la Méditerranée entre deux immeubles .

Pas d’ascenseur ni d’escalator sur le quai de la gare de Nice. Les voitures d’enfants dégringolent dans l’escalier sous l’œil indifférent d’un chef de gare adjoint, souvenir de Potemkine  ou prémonition, pourtant nous n’arrivons à Odessa que dans une semaine !

Carpaccio au dîner pour avoir une première note d’Italie.

 

2e jour : Nice-Genova

Le bus porte les couleurs de Pepsi.

Traversée des quartiers Nord de Nice, les immeubles portent des noms.

Soleil dans l’œil. A droite aperçus de la Méditerranée entre deux collines, Menton, Monaco, San Remo. A gauche, les Alpes enneigés.

Arrivée à Genova. Triomphe de la mondialisation : compagnie italienne, bateau panaméen, équipage indonésien , capitaine italien bien sûr, passagers en majorité allemano-autrichiens.

Exercice d’évacuation, ballet de clowns en gilets oranges.

On lève l’ancre.

Coucher de soleil. http://jtanuki.over-blog.com/photo-1890385-02-01_jpg.html

 

3e jour : Civitavecchia

Le soleil illumine le hublot.

Arrêt à l’église des "Santi Martiri Giapponesi". Messe des Rameaux : pas de rameaux mais les fidèles, tous Italiens, chantent en se tenant la main devant un prêtre africain surplombé par une Vierge japonaise ! http://jtanuki.over-blog.com/photo-1890385-03-01_jpg.html

Déjeuner champêtre en excellente compagnie.

Retour au bateau. Encore un coucher de soleil !

 http://jtanuki.over-blog.com/photo-1890385-03-02_jpg.html

 

4e jour : en mer

Traversée du détroit de Messine, le détroit est étroit.

Nuages sur la Calabre à gauche, soleil sur la Sicile à droite.

L’Etna se cache dans les nuages, comme c’est son habitude. Un petit garçon italien pleure, le spectacle ne l’intéresse pas.

Massage balinais. Vous devriez essayer.

http://www.dailymotion.com/johntanuki#videoId=xirl3y

 

5e jour : Nauplie

Bus au milieu des collines et des oliviers. Les coquelicots sont rouge sang.

http://www.dailymotion.com/video/xikn0j_epidaure_travel

Epidaure. http://jtanuki.over-blog.com/photo-1890385-05-01_jpg.html

Catastrophe : une chorale française exécute Simon & Garfunkel au centre de la scène.

Traversée du canal de Corinthe sous l’œil intéressé des chiens errants.

http://jtanuki.over-blog.com/photo-1890385-05-02_jpg.html

Et, devinez quoi, un coucher de soleil !

 http://jtanuki.over-blog.com/photo-1890385-05-03_jpg.html

 

 

6e jour : en mer

http://www.dailymotion.com/johntanuki#videoId=xirl3y

Traversée des Dardanelles dans la brume, puis du Bosphore sous des nuages troués de soleil. Les minarets se détachent dans le gris du ciel.

http://jtanuki.over-blog.com/photo-1890385-06-01_jpg.html

Retour aux mains balinaises.

Premier coucher de soleil en Mer Noire.

 

7e jour : Yalta

Des dauphins plongent au loin.

Yalta s’étend au pied d’un mur de montagnes enneigées.

http://www.dailymotion.com/johntanuki#videoId=xiogj8

Le minibus s’arrête pour contempler le « nid d’hirondelle », palais tarabiscoté en à pic repris par un pizzaiolo fou.

Palais de Livadia où furent signés les accords : du stuc partout, la table des accords, la table du petit-déjeuner…  Le lustre en verre de Murano a coûté au tsar la moitié du prix total de la construction.

http://jtanuki.over-blog.com/photo-1890385-07-01_jpg.html

Au premier étage, célébration du culte de Nicolas II et du tsarévitch photographié dans tous les uniformes possibles et imaginables.

Retour au bateau, soirée flamenco, sans doute pour prolonger l’ambiance locale !

http://jtanuki.over-blog.com/photo-1890385-07-02_jpg.html

 

8e jour : Odessa

http://www.dailymotion.com/johntanuki#videoId=xipiup

Arrivée dans un port industriel frémissant de gouttes de soleil. Un remorqueur s’approche. On aperçoit l’escalier du « Potemkine »  au loin ; déception, il est plus haut et moins large que dans le film. Eisenstein aurait-il tourné en studio ?

Petit tour en ville. Catherine II contemple, du haut de la colonne des fondateurs, des palais néo-classiques colorés.

Le duc de Richelieu (non pas celui de d’Artagnan, un neveu) singe les empereurs romains sans crainte du ridicule.

http://jtanuki.over-blog.com/photo-1890385-08-01_jpg.html

A ses pieds un violoniste quêteur joue la Vie en rose et se déplace avec les troupeaux de touristes.

Le monument aux morts de la 2e guerre mondiale est « gardé » par une escouade d’ados en uniforme, volontaires ?. Les photos des jeunes filles en jupette et socquettes blanches feraient le délice de quelques vieux Japonais pervers.

Un dernier coup d’œil aux abricotiers en fleurs et on reprend la mer.

http://jtanuki.over-blog.com/photo-1890385-08-02_jpg.html

 

9e jour : Istanbul

http://www.dailymotion.com/johntanuki#videoId=xipr3c

La forteresse de Rumeli  nous accueille sous un vent glacé et le Bosphore s’ouvre à nous. Immeubles et palais défilent sous le drapeau « rouge et croissant » omniprésent.

Peu de monde dans les rues : c’est le jour de la fête des enfants, journée fériée.

Mais une heure de queue pour entrer dans la mosquée bleue (c’est gratuit). A l’intérieur, les visiteurs regardent en l’air et se piétinent.

Le grand bazar est paradoxalement plus tranquille. Thé à la pomme.

Pas de queue pour entrer à Sainte Sophie (c’est payant). Les yeux sont écarquillés de bonheur.

http://jtanuki.over-blog.com/photo-1890385-09-01_jpg.html

 

10e jour : en mer

L’aurore aux doigts de rose caresse le hublot.

http://jtanuki.over-blog.com/photo-1890385-11-01_jpg.html

Les nuages nous guettent à l’approche des côtes italiennes.

http://www.dailymotion.com/johntanuki#videoId=xirl3y

 

11e jour : Messina

Traversée rapide de Messine et bus pour Taormine.

Le ciel se couvre peu à peu.

http://www.dailymotion.com/johntanuki#videoId=xiq5y7

Arrivée porta di Catania, puis une longue rue, encombrée de céramique et de souvenirs, aussi pleine qu’un métro de la ligne 13 à 18h. C’est la passeggiata dominicale.

Heureusement il y a le théâtre grec que les Romains n’ont pas réussi à défigurer totalement et la vue sur la baie.

http://jtanuki.over-blog.com/photo-1890385-11-02_jpg.html

Une fois à l’abri, la pluie se déchaîne.

 

12e jour : Sorrento

Un trop bref aperçu de Sorrente et ses citronniers. Le bus part pour Pompéi sous une fine bruine.

http://www.dailymotion.com/johntanuki#videoId=xirk1c

La visite de site est maintenant organisée en circuit, comme au Vatican. Pour ne pas perdre trop de touristes ? Ou pour qu’ils ne voient pas les maison écroulées par manque d’entretien ?

Soit. Alors en route pour la palestre, l’Odéon, un passage piéton, un snack-bar de l’antiquité, la salle à manger aux fauves, le lupanar (qui a beaucoup de succès), le forum

http://jtanuki.over-blog.com/photo-1890385-12-01_jpg.html , le marché et ses corps pris dans les cendres puis les thermes. Le tout sous l’œil embué du Vésuve.

 

13e jour : Nice

Débarquement à Gênes, puis le bus de retour pour Nice.

http://www.dailymotion.com/johntanuki#videoId=xirk67

Les serveuses des bars parlent russe comme leurs clients, les vendeuses du marché parlent nissart comme leurs clientes.

La statue dénudée de Masséna a disparu.

Des oiseaux de paradis pépient devant la promenade des Anglais.

http://jtanuki.over-blog.com/photo-1890385-13-01_jpg.html

Bye bye.

Partager cette page

Repost 0
Published by