Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Le métier de journaliste sur une chaîne d’informations continue est bien difficile : il faut souvent occuper le temps qui passe, même si on n’a pas grand-chose à dire. Alors les téléspectateurs assistent à des séances interminables ou de supposés experts commentent des images sans intérêt patent. 

Ainsi, après un plan fixe d’au moins vingt minutes sur une porte d’avion ouverte lors de la première élection de Barack Obama, nous avons pu admirer récemment l’océan au large des Sables d’Olonne dans l’attente du bateau vainqueur (on voulait sans doute nous épargner le spectacle de la manifestation pour le mariage pour tous qui se déroulait en même temps), la vision d’une grue nantaise ou était perché un homme qui réclamait son enfant,  une carte du Cameroun  indiquant la frontière du Nigéria, des plans d’un Vatican vide ou une mouette sur une cheminée crachant de la fumée blanche. 

Et, les images ne suffisant pas, pendant ce temps des spécialistes débattent et glosent :  le papa sur sa grue est un pauvre homme bien malheureux, il faut modifier la législation,  on se demande si les Français pris en otage au Nigéria ont été libérés après le paiement d’une rançon par le gouvernement (même si on ne sait pas s’ils sont vraiment libres), on va vous dire qui sera le nouveau pape (durant toute la semaine précédant l’élection), nous pouvons penser que si l’élection s’est passée si vite, c’est que le favori, le cardinal Scola de Milan, a été élu (sur fond de fumée blanche).

 Dur métier ! Nous espérons que ces courageux journalistes touchent une prime de risque.

le 17/03/13

Partager cette page

Repost 0
Published by