Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Histoire de revigorer son électorat, une carpette  ministricule fait mine de lancer un débat, fondamental, sur l’identité nationale : qu’est-ce qu’un Français (à part un porc pour les Suisses) ? qu’est-ce qu’une Française (à part une salope pour les Espagnols) ?

J’ai bien peur que ce débat National ne fasse saliver que les membres du Front du même métal, où abondent les fils d’immigrés italiens ou espagnols en mal de reconnaissance (voir les noms de ses candidats en région PACA).

J’avancerais bien l’hypothèse qu’un habile maniement de la langue  française pourrait être un lien entre hommes et femmes de notre pays, mais j’aurais peur qu’on y voit une attaque sournoise contre notre présidicule, déjà agressé par quelques observateurs de mauvaise foi à propos de ses louables efforts pour accumuler les fautes de grammaire et ainsi faire peuple (pensent ses conseillers-image ?).

D’autant plus que le prince Jean (non, pas l’usurpateur de Robin des bois) en rajoute une louche en malmenant  l’accord du participe passé avec la grande décision qu’il a « pris »  (sic) seul. Les conseillers sus-nommés ayant oublié de fournir la règle avec les autres éléments de langage.

Mais ce ne sont que villenies, comme l’a fait remarquer le bon dogue Frédéric Lefebvre, en faisant sonner les deux l, ignorant simplement que vilenie ne prend qu’un l depuis le Moyen-Age.

Décidément, c’est une épidémie.

Le 31/10/09

Partager cette page

Repost 0
Published by